Admission Post Bac: une campagne 2014 à risque

Admission Post Bac: une campagne 2014 à risque

Le 20 janvier 2014

 

 

Admission Post Bac :

une campagne 2014 à risques

 

Alors que s’ouvre la campagne 2014 d’inscriptions dans l’enseignement supérieur, la Fédération PEEP s’inquiète des risques inhérents au changement récent de calendrier.

Depuis plusieurs années, la PEEP avait signalé au Ministère le caractère sensible des phases de proposition d’admission et de réponse tombant pendant les épreuves du baccalauréat. La PEEP est donc satisfaite de voir sa remarque prise en compte cette année.

Mais ce changement tardif de calendrier, annoncé le 10 janvier dernier, va d’autant plus perturber les futurs bacheliers que tous les documents et guides diffusés à ce jour aux lycéens présentent l’ancien calendrier. Le risque de « louper » une phase de réponse et d’être sorti d’APB est donc réel.

Au-delà de cet aspect, la PEEP dénonce, comme les années précédentes :

  • Le manque d’informations pour les familles sur APB et son fonctionnement complexe ;
  • Le recours au tirage aléatoire pour affecter certains élèves, en contradiction totale avec les principes de mérite scolaire ou de projet professionnel ;
  • La mauvaise prise en compte des jeunes en situation de handicap dans APB.

C’est pourquoi la PEEP propose sur son site internet un guide APB spécifique à l’usage des parents, pour un accompagnement efficace de leurs enfants.