Grèves SNCF : ne pas pénaliser les candidats au Baccalauréat

Grèves SNCF : ne pas pénaliser les candidats au Baccalauréat

Paris, le 13 juin 2014

 

Grèves SNCF : ne pas pénaliser les candidats au Baccalauréat

 

Devant les menaces que font peser les grèves SNCF sur les épreuves du baccalauréat, la PEEP salue l’initiative du ministre Benoît HAMON qui permettra aux candidats arrivant en retard du fait des transports défaillants, de conserver un temps de composition normal.

 

Cette situation va néanmoins créer du stress supplémentaire pour les candidats et obliger certains d’entre eux à se lever beaucoup plus tôt pour s’assurer d’être à l’heure, ce qui ne constitue pas les meilleures conditions de passage des épreuves.

 

Elle montre également la nécessité de repenser le Baccalauréat et notamment de mettre en place systématiquement des solutions alternatives qui préservent l’équité des conditions d’épreuve pour les  candidats, à la merci de tout incident lors des épreuves finales « couperet » de cet examen