La Peep demande une mobilisation de tous, pour une reprise sécurisée

La Peep demande une mobilisation de tous, pour une reprise sécurisée
Communiqué de presse

 

Paris, le 22 avril 2021

 

La Peep demande une mobilisation de tous, pour une reprise sécurisée

 

La crise sanitaire affecte le monde entier depuis plus d’un an et notre jeunesse n’est malheureusement pas épargnée. Lors des premiers confinements, les parents d’élèves se sont bien évidemment inquiétés, tant pour la santé de leurs enfants que du risque important de décrochage scolaire.

Nous constatons aujourd’hui que les élèves et les étudiants sont touchés plus profondément que ce qui avait été anticipé. Ils ont largement perdu de leur vie sociale, culturelle et sportive si nécessaire à leur épanouissement.

Même si grâce à l’effort commun, il a été possible de préserver la scolarité des élèves du primaire et du collège, beaucoup de lycéens et d'étudiants n’ont pu bénéficier que d’une scolarité en présentiel très réduite. La crise nous l’a confirmé : les moyens technologiques ne font pas tout, à eux seuls. L'école, c’est non seulement des élèves, des enseignants, des personnels administratifs et techniques, les collectivités concernées mais également des finalités et objectifs partagés ainsi que la richesse et la pertinence des interactions qui s'y jouent.

Nous avons consulté les parents d'élèves ; différentes sensibilités s'expriment, et c'est normal ! Ainsi, en maternelle, élémentaire et collège, 70% des parents souhaitent que leurs enfants retournent à l'école. En lycée, ce taux est de 60% tandis que 40% des sondés préfèrent les modalités en hybridation ou en distanciel.

A l’heure où il est envisagé de rouvrir les lieux culturels, les restaurants... et de maintenir les élections régionales en juin, la PEEP appelle toute la communauté éducative et les pouvoirs publics à continuer de se mobiliser pour trouver ensemble des solutions qui permettront, dans le respect du protocole et des contraintes sanitaires :

  • aux élèves et étudiants de reprendre le chemin de leurs établissements et vivre une fin d’année scolaire "normale".
  • la tenue des examens de fin d'année, et le plus possible, selon les modalités prévues.

 

Télécharger le CP