Les parents favorables à l’abandon de la réforme des rythmes

Les parents favorables à l’abandon de la réforme des rythmes

Le 5 juin 2014

 

Les parents favorables à l’abandon de la réforme des rythmes

 

A 24 heures de la date butoir fixée par le ministre de l’Education nationale aux maires pour transmettre l’organisation de leurs écoles à la rentrée 2014, la PEEP a souhaité connaître le sentiment de ses adhérents sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.

Près de 7 400 réponses nous sont parvenues.

En l’état actuel de la mise en œuvre de la réforme, 63 % des parents ayant des enfants en primaire sont favorables à l’abandon de la réforme (46 % pour les parents ayant des enfants scolarisés dans le second degré).

79 % des sondés pensent que la réforme des rythmes scolaires n’aura aucun effet dans la lutte contre les inégalités à L’Ecole. Ce scepticisme est encore plus marqué chez les parents ayant des enfants en primaire : 81 %.

Ils sont par ailleurs 20 % à souhaiter que les maires soient libres d’appliquer ou pas ce nouvel aménagement du temps scolaire.

Seulement 12 % d’entre eux pensent qu’il faut poursuivre cette réforme et 8 % demandent un moratoire d’un an.

Devant l’imminence de la mise en place des nouveaux rythmes, la posture des parents se raidit. Ils ne sont pas convaincus de la méthode employée par le ministère pour lutter, au travers de cette réforme, contre les inégalités et endiguer l’échec scolaire.

La PEEP, favorable au libre choix des communes en matière d’organisation du temps scolaire, souhaite que le ministre tienne compte de ces résultats.

 

Voir les résultats