Les parents PEEP s’expriment sur la réforme du collège

Les parents PEEP s’expriment sur la réforme du collège

Le 1er juin 2015

 

 

Les parents PEEP s’expriment sur la réforme du collège

 

 

La PEEP a interrogé ses adhérents entre le 22 et le 28 mai 2015. 5 978 réponses ont été recueillies. Pour voir tous les résultats, cliquer ICI

 

Selon les parents de la PEEP, la réforme du collège doit être prioritairement axée sur :

  • la prise en compte de la diversité des niveaux scolaires afin de faire progresser tous les élèves (58,8 %),
  • l’accompagnement personnalisé des élèves par leur enseignant dans leur apprentissage (53,1 %),
  • et enfin une refonte de l’enseignement des langues vivantes (51,6 %).

 

Ainsi, pour les parents PEEP, le collège doit individualiser le parcours scolaire en fonction des besoins des élèves.

 

Ils accueillent donc favorablement (68 %) la mise en place d’heures d’accompagnement personnalisé pour tous les élèves, de la sixième à la troisième, et l’enseignement d’une deuxième langue dès la classe de cinquième (53 % d’entre eux). Dans le même esprit, ils sont très majoritairement opposés à la suppression des sections européennes (80 %) et à celle des classes bilangues (83 %).

 

Dans l’attente d’un exposé précis de la mise en œuvre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), les parents peinent à percevoir l’intérêt de ces nouveaux dispositifs.

Ils ne sont pas favorables (68 %) à la diminution des horaires de latin et de grec malgré la création d’un EPI « langues anciennes ».

 

Toujours sensible à la question de la maîtrise des langues vivantes, la PEEP demande une véritable réforme en profondeur de cet enseignement, ne négligeant pas la question cruciale des effectifs ni celle d’une pédagogie afférente.

 

Enfin, Les parents de la PEEP confirment leur souhait d’un collège pluriel où chaque élève pourra être véritablement accompagné, car chaque famille attend que l’Ecole aide son enfant à réaliser le meilleur de son potentiel.